Nord-Kivu : le chômage et la justice inefficace causent l’insécurité à Beni, selon les notables

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Le chômage des jeunes, une justice mal rendue, la présence de camps militaires dans le centre-ville et l’activisme des rebelles ougandais et rwandais sont à la base de l’insécurité à Beni, ont affirmé mardi 11 juin des notables de ce territoire du Nord-Kivu. C’était au cours d’une rencontre avec les responsables de la Mission de l’Onu en RDC (Monusco). Ces leaders communautaires ont aussi accusé le gouvernement d’être incapable de sécuriser la population et ses biens.

Une trentaine de notables de Beni et Butembo, dont des leaders des communautés locales, des commerçants et des responsables de confessions religieuses, ont pris part à cette rencontre.

Ils ont aussi accusé certains politiciens d’entretenir l’insécurité dans la région, en encourageant la création de groupes armés.

A l’issue de cette réunion, les notables de Beni ont recommandé au gouvernement congolais de cantonner les militaires en dehors de la ville, d’ouvrir des discussions avec les miliciens Maï-Maï et de traquer les groupes armés actifs dans leur territoire, notamment les rebelles ougandais ADF Nalu et les rebelles rwandais des FDLR.

Ces notables ont aussi invité la Monusco à demander aux pays d’où sont originaires ces rebelles de dialoguer avec leurs compatriotes, et au gouvernement congolais de s’engager dans la bonne gouvernance.

Pour sa part, le chef du bureau de la Monusco à Beni a appelé ces notables à travailler pour l’émergence de la paix et la sécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: les FARDC et les gardes de parc arrêtent 2 miliciens à Chondo

Kasaï-Oriental : 5 présumés bandits arrêtés 48 heures après une attaque dans un quartier

Province Orientale : 2 personnes tuées dans la plaine du lac Albert en une semaine

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)