Examen d’Etat : des directeurs d’écoles accusés d’avoir exclu des finalistes au Bandundu

Quelques élèves quittent le centre, après l’épreuve d’examen d’Etat ce 20/06/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bonmpengo

Certains élèves finalistes n’ont pas présenté la session ordinaire de l’examen d’Etat édition 2012-2013 dans la province du Bandundu. Selon leurs parents, ces élèves ont été exclus parce qu’ils n’avaient pas payé les frais de participation alors que le gouverneur de province avait défendu aux chefs d’établissement de chasser les élèves. Ces finalistes devront reprendre l’année scolaire.

Dans le territoire d’Idiofa, les élèves des instituts Tshiobol et Itav/Pomongo ont été exclus le premier jour de l’examen d’état dans le centre Lashim parce qu’ils n’avaient pas payé les 180 000 Francs congolais (soit 200 dollars américains), exigés par ces écoles, pour l’organisation matérielle de cette épreuve.

A Masimanimba, ces frais s’élevaient à 140.000 FC (environ 155 dollars américains) par finaliste. Là aussi, des parents d’élèves ont dénoncé des exclusions aux centres de Bonga-Yassa et de Tunikia.

L’inspecteur principal de la province éducationnelle Bandundu 2, Godefroid Kayeye a promis d’enquêter sur ces allégations et de sanctionner les chefs d’établissement qui se seraient livrés à cette pratique illégale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner