RDC : l’opposition préfère le dialogue national aux concertations nationales

Quelques membres de l’opposition Congolaise dans la salle Fatima le 24/8/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’opposition politique congolaise réunie en conclave depuis le début de la semaine se dit ouverte au dialogue national et non aux concertations nationales telles convoquées par le président Kabila. Michel Bongongo, rapporteur de ce conclave, a déclaré jeudi 11 juillet à Radio Okapi que l’opposition refuse toute modification de la constitution.

« Nous avons adopté trois résolutions importantes. L’une porte sur le dialogue politique. La deuxième porte sur le refus de toute modification de la constitution et la troisième porte sur l’organisation et le fonctionnement de l’opposition politique de façon transitoire en attendant que le porte-parole de l’opposition soit installé », a déclaré Michel Bongongo.

Selon lui, la différence entre dialogue national et concertations nationales se situe au niveau du contenu de l’ordonnance présidentielle. Il estime que le chef de l’Etat ne doit pas créer mais plutôt convoquer le dialogue national.

« Le deuxième problème est que tout est préparé, les autres composantes ne viendront là que comme invités. Le format et la composition de ce forum sont déjà arrêtés », se plaint Michel Bongongo qui réclame une participation plus active de l’opposition dans la préparation de ce forum.

Le 27 juin dernier, Joseph Kabila a « créé » par ordonnance présidentielle les concertations nationales pour « réfléchir et débattre en toute liberté et sans contrainte des voies et moyens susceptibles de consolider la cohésion nationale, de renforcer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national afin de mettre fin au cycle de violences dans l’Est du pays, d’accélérer le développement du pays dans la paix et la concorde ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner