Equateur : un conflit de succession fait deux morts dans le territoire de Kungu

Le Parc national de la Salonga, Equateur, RDC (www.google.fr)

Deux familles se sont affrontées Jeudi 11 juillet lors de l’installation du nouveau chef de groupement au village Makpelengo, situé dans le territoire de Kungu (Equateur). Ce conflit de succession a fait deux morts dont un policier et une quinzaine de maisons incendiées. Cet incident n’est pas isolé. Les sources locales affirment que les conflits de succession sont en recrudescence dans ce territoire.

Une délégation conduite par le Commissaire de district adjoint de Gemena s’est rendue au village Makpelengo, accompagnée de deux policiers afin d’installer le nouveau chef de groupement de ce village. Mécontent de sa destitution, le chef de groupement sortant aurait demandé à ses partisans d’attaquer  la délégation venue  pour l’installation du nouveau chef du village qui fait parti de la même famille régnante.

Le commissaire de district du Sud-Oubangui, Pierre Kamulete a révélé que les villageois ont tué l’un des policiers à coups de machette, lors des affrontements. Son collègue a alors tiré  en l’air pour riposter, et l’une de ses balles a atteint un garçon avec qui est décédé sur le champ.

Il a ajouté que plus de quinze maisons ont été incendiées et d’autres ont été pillées par des inconnus.

Le reste de la délégation s’est réfugié dans la forêt avec des blessés, en attendant l’arrivée d’un renfort.

Ces incidents ont perturbé le déroulement de la journée nationale de vaccination contre la poliomyélite dans ce village et ses environs.

L’administration du territoire de Kungu, Joseph Mwami a été instruit pour se rendre sur place pour s’enquérir de la situation et faire le rapport à sa hiérarchie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner