Nord-Kivu: les Mai-Mai fidèles à Soki continuent à percevoir des taxes illégales, après sa mort

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

La milice « Mai-Mai/Soki » ou « FDLRs congolais-Soki » continue à percevoir des taxes illégales à une barrière illégale à Katwiguru, sur la route Kiwanja-Nyamilima, alors que leur chef Cyprien Sangano alias Soki, a été assassiné dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 juillet. Ces taxes vont de 500 Francs congolais (soit 0,50 USD) à 500 dollars américains, selon l’importance du passager ou du convoi automobile qui traverse la route, ajoutent des sources locales.

« La mort de Soki est un véritable soulagement pour la population de Rutshuru ! », s’est exclamé un acteur de la Société civile du territoire  de Rutshuru, contacté samedi 13 juillet. Il explique que les miliciens et ses hommes vivaient sur le dos de la population déjà appauvrie par la guerre.

D’autres sources dans la région affirment que cette milice s’illustrait par des méfaits tels que des attaques de véhicules et des tueries diverses sur les routes Kisharo-Nyamilima-Nyakakoma, ou dans le triangle Kiwanja-La Rwindi-Vitshumbi via Busendo situé sur l’axe Goma-Butembo, surnommé triangle de la mort, car des gens y étaient tués presque quotidiennement par des hommes armés se réclamant des FDLRs-Soki.

Les circonstances et les motivations de cet assassinat semblent laisser dubitatives plusieurs sources dans la région.

Le M23 a revendiqué son assassinat, intervenu lors d’un affrontement entre leurs hommes et ceux du chef milicien Soki,  dans la nuit de mardi à mercredi dernier, en groupement Busanza.

Mais beaucoup de sources évoquent un « assassinat politique » orchestré par une main extérieure et que Cyprien Sangano alias Soki était compté parmi des Congolais à la solde du Rwanda, après les déclarations d’un opposant politique Rwandais exilé en Afrique du Sud, indiquant qu’il avait beaucoup de révélations à faire s’il était contacté dans un cadre formel.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner