Nord-Kivu: la localité de Kikingi sous contrôle des rebelles ougandais de l’ADF Nalu

Les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu contrôlent, depuis ce dimanche 14 juillet, la localité de Kikingi, située dans le groupement secteur de Rwenzori à plus ou moins 90 km au Nord-Est de la ville de Beni (Nord-Kivu). Selon la société civile de Beni, les rebelles ougandais et leurs alliés somaliens d’Al Shabaab commettent déjà des actes des pillages et des exécutions des civiles dans cette localité, après y avoir délogé les Forces armées de la RDC (FARDC).

Selon les mêmes sources, les militaires en petit nombre ont décroché à Kikingi après un bref échange des tirs avec les  rebelles.

Le président de la société civile de Beni, Teddy Kataliko, indique que ces assaillants ont été défaits, il y a 48 heures à Kamango, par les militaires.

Teddy Kataliko accuse ces rebelles et leurs alliés de vouloir couper tout ravitaillement à l’armée régulière à partir de la localité de Kikingi, où elle avait lancé un assaut sur la localité de Kamango (Nord-Kivu).

Contacté, les responsables du premier secteur des FARDC affirment avoir pris toutes les dispositions pour neutraliser les assaillants et assurer la sécurité de cette contrée.

Samedi 13 juillet, les services de sécurité ont affirmé avoir découvert neuf corps des civils et du chef de groupement de Bwisa, exécutés par les ADF Nalu et leurs alliés à Kamango (Nord-Kivu).

À l’issue de violents combats, les Forces armées congolaises (FARDC) ont récupéré, vendredi dernier, cette localité des mains de ces rebelles. Environ 30 000 habitants se sont réfugiés en Ouganda pour échapper à ces violences, selon des sources humanitaires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)