Les Fac lancent la campagne «Touche pas à mon 220 et pas de présidence à vie en RDC»

Martin Fayulu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Forces acquises au changement (Fac), plate-forme politique de l’opposition, ont annoncé mardi 23 juillet à Kinshasa le lancement de la campagne «Touche pas à mon 220 et pas de présidence à vie en RDC». Cette campagne s’oppose à la révision de l’article 220 de la constitution, qui fixe notamment le nombre et la durée des mandats d’un chef d’Etat en RDC.

Le coordonnateur des Fac, Martin Fayulu, a aussi invité la population a signé une pétition s’opposant à la révision de cet article.

«Les Fac s’opposent et s’opposeront avec la dernière énergie à toute tentative de révision de toutes les dispositions verrouillés de la constitution visées dans l’article 220», a-t-il martelé.

Cet articule stipule que :

La forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République, l’indépendance du pouvoir judiciaire, le pluralisme politique et syndical, ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle.

Est formellement interdite toute révision constitutionnelle ayant pour objet ou pour effet de réduire les droits et libertés de la personne ou de réduire les prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées.

Les Fac ont aussi fustigé la révision constitutionnelle de janvier 2011, «cavalière et opérée à des fins électoralistes » selon elles, qui ont abouti à la réduction de l’élection présidentielle de deux à un tour.

Donnant leur accord pour participer aux concertations nationales initiées par le chef de l’Etat Joseph Kabila, les Fac exigent cependant que ces assises soient «un dialogue franc et sincère sous la facilitation internationale ».

Les concertations nationales convoquées par Joseph Kabila visent à rétablir la cohésion nationale face à la guerre dans l’est de la RDC.

Une bonne partie de l’opposition souhaite que ce dialogue se tienne sous la facilitation d’une personnalité neutre africaine.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: des professeurs de l’Université de Kinshasa s’opposent à la révision constitutionnelle

La problématique de la révision constitutionnelle en RDC

RDC: vers un troisième mandat pour Joseph Kabila en 2016 ? -Jeuneafrique

RDC: le livre d’Evariste Boshab sur «la révision de la constitution» fait polémique

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ebola (63)
FARDC (61)
Beni (32)
FCC (28)
Djugu (28)
Unpc (27)
Ceni (26)
Ituri (26)
Lamuka (24)
Léopards (23)
ADF (22)
Sécurité (22)
Kinshasa (21)
JED (21)