Shabunda: un commandant de la police enlevé par des présumés miliciens Raia Mutomboki

Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.

Des hommes armés ont enlevé le mercredi 31 juillet un commandant de la police nationale congolaise à Penenkusu dans le territoire de Shabunda. Des témoins indiquent que l’officier a  été enlevé alors qu’il se trouvait à son poste. Les mêmes sources attribuent cet acte aux miliciens Raia Mutomboki.

D’autres sources locales révèlent que cet enlèvement fait suite à l’assassinat d’un milicien Raia-Mutomboki tué par un autre membre de la milice le 17 juillet dernier.

Le commanditaire de l’enlèvement de l’officier de police, un ancien activiste des droits de l’homme devenu membre de ce groupe armé, serait le frère du milicien assassiné. Il reprocherait au commandant de la police enlevé d’avoir relâché le présumé assassin de son frère.

Des sources proches de la police renseignent que les ravisseurs se sont dirigés vers la province voisine du Maniema.

De son côté, la famille du commandant enlevé s’inquiète pour la santé de leur parent. Ce dernier, âgé d’une soixantaine d’années,  souffre de diabète. Les responsables de la police affirment avoir lancé des recherches pour retrouver l’officier enlevé.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner