Nord-Kivu: le meurtre d’une jeune dame suscite la colère des jeunes à Walikale

Une voiture incendiée par les manifestants de l’Unikin, 13 janvier 2011.

Des jeunes de Walikale ont manifesté lundi 12 août matin contre la police. Ils accusent les forces de l’ordre d’être impliquées dans le meurtre d’une jeune femme tuée par balle à son domicile. Les manifestants ont résisté aux forces de l’ordre au quartier général de la Police à Walikale-Centre. Selon les informations recueillies sur place, un policier a été grièvement blessé lors de cette confrontation. Le calme est revenu après que les autorités militaires et policières de ce territoire de la province du Nord-Kivu ont promis d’ouvrir une enquête sur ce meurtre.

Un groupe de jeunes de Walikale a récupéré le corps de la jeune femme vers 6 heures du matin. La victime, une jeune dame du nom de Furaha avait deux enfants et travaillait à l’Enseignement primaire secondaire et professionnel à Walikale. Elle a été tuée par balle chez elle au quartier Nyabangi lundi 12 août vers 1 heure du matin.

Les jeunes en colère ont d’abord emmené la défunte à l’état-major des Forces armées de la RDC (FARDC) basé à Walikale-Centre. Selon les sources sur place, ces jeunes exigeaient l’ouverture d’une enquête sur ce meurtre. Ils soupçonnent des membres des services de sécurité locaux d’être impliqués dans ce meurtre.

Les manifestants se sont ensuite rendus au quartier général de la police où ils ont endommagé un véhicule avec des projectiles et blessé un policier.

Selon l’administrateur du territoire de Walikale, les autorités de l’armée et celle de la police ont promis de s’investir pour retrouver les auteurs du meurtre de cette femme.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner