Transco : des passagers mécontents de la suppression de la ligne Gare centrale-Kintambo

Bus de la compagnie Transco conduit par une femme le 29/07/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Les habitants de la partie Ouest de Kinshasa qui prennent leurs bus à Kintambo pour se rendre au Boulevard du 30 juin se plaignent de la suspension de cette ligne par la société publique de transport (Transco). Le terminus de cette course a été fixé à l’UPN, un quartier plus à l’Ouest.

Les usagers se plaignent que les bus arrivent désormais bondés à Kitambo. « Quand le bus arrive de l’UPN, c’est déjà plein. Il n’y a pas de place. Tantôt le bus s’arrête, tantôt il double. Voyez ce que ça fait », confie un passager énervé.

Les habitants du coin se disent obligés de recourir au transport en commun privé, des taxis notamment, dont les conducteurs sectionnent le trajet en plusieurs courses. Cette pratique appelée « demi-terrain » permet en réalité aux taximen de gagner le double de recettes pour un simple trajet.

« Les taximen font le demi-terrain. Or si notre ligne de Gare centrale-Kitambo magasin était là, on allait tous partir et à temps », se plaint un employé qui a avait pris l’habitude de prendre les bus de Transco à la place Kintambo Magasin pour se rendre au centre ville.

« Nous avons tout de même été facilités par le fait qu’ils aient déplacé l’arrêt vers UPN. En tout cas nous sommes heureux », se réjouit, de son côté, un chauffeur de transport en commun.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner