Katanga: arrestation d’un chef coutumier accusé d'usurpation de pouvoir

Des chefs coutumiers participant à l’atelier national sur l’optimisation de la gouvernance foncière et des ressources naturelles tenue à Kinshasa du 18 au 20/07/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Mathieu Pemba Moto, un chef coutumier de Lwambo, localité située à 150 km de Lubumbashi, est détenu depuis deux jours à la prison de la Kasapa, selon son avocat. Il est accusé d’usurpation de pouvoir. Jeudi 15 août, près d’un millier de ses partisans ont perturbé la circulation sur la route qui mène vers Kolwezi pour exiger sa libération.

Environ mille manifestants en provenance de plusieurs villages de la chefferie de Basanga sont descendus dans la rue pour réclamer la  libération de Mathieu Pemba Moto arrêté à Lubumbashi.

Ce mouvement a perturbé la circulation sur la route nationale numéro 1, à la hauteur  de Lwambo sur l’axe Likasi – Kolwezi. Plusieurs véhicules n’ont pas pu circuler dans la matinée.

Les policiers en provenance de Lubumbashi et de Likasi ont réussi à rétablir l’ordre en début d’après-midi, affirme le chef de poste d’encadrement de Lwambo.

Depuis quelque temps, un conflit a éclaté à Lwambo entre Mathieu Pemba Moto et  la famille du chef Pande, indiquent des sources locales. Le chef Pande malade et indisponible pour diriger la chefferie de Basanga aurait choisi quelqu’un d’autre pour diriger cette entité en attendant son rétablissement. Mais, selon les mêmes sources, Mathieu Pemba Moto se serait considéré comme le nouveau chef. Ce qui a suscité la colère de certains habitants de cette chefferie et fait dégénérer la situation.

L’avocat de Matthieu Pemba Moto a dénoncé une arrestation arbitre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner