Kinshasa : l’hôtel de ville détruit les constructions anarchiques sur l’avenue Saïo

Des constructions anarchiques démolies sur l’avenue Saio dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa le 24 août 2013 (Photo Jocelyne Musau)

La police nationale a commencé samedi 24 août la démolition des constructions anarchiques érigées sur l’avenue Saio, précisément entre les avenues Victoire et Kasa-Vubu, dans la commune du même nom. Une université et une école figurent parmi les constructions visées par cette démolition.

Le tracteur de l’Hôtel de ville accompagné des éléments de la police nationale sont arrivés vers 8h samedi matin pour procéder à la démolition de ces constructions anarchiques.

Certaines maisons à démolir ont été construite devant la concession de l’Eglise du Christ par le Saint Esprit. D’autres propriétaires ont seulement rallongé l’étendue de leurs parcelles.

L’école privée « Reine des anges » et l’université Islamique Al Mustafa du Congo, ainsi que des commerces installées devant l’université catholique cardinal Malula devraient aussi être détruis.

Certains habitants affirment que les services de l’Hôtel de Ville ont avertis les propriétaires de ces maisons de cette démolition. Mais ces derniers n’ont pas informé leurs locataires qui ont été surpris par le début de l’opération.

Quelques bailleurs ont même continué à percevoir le loyer et même les garanties locatives malgré la mise en demeure.

Les locataires qui ont été informés par les propriétaires de leurs maisons sont plutôt surpris de voir le tracteur débarquer ce samedi pour détruire, alors que l’hôtel de ville leur avez accordé jusqu’à mercredi prochain pour déménager, ont-ils affirmé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner