Nord-Kivu: Mary Robinson dénonce les attaques «inacceptables» contre les civils

Mary Robinson, l’envoyée spéciale de l’Onu pour la région des Grands Lacs le 28/04/2013 à Kinshasa, lors d’un point de presse au ministère des Affaires Etrangères. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’envoyée spéciale de l’Onu pour les Grands Lacs, Mary Robinson, a dénoncé samedi 24 août les attaques « inacceptables » contre des civils et des casques bleus dans l’Est de la République démocratique du Congo, appelant à éviter une escalade de tensions. Dans un communiqué, elle se dit «très préoccupée» par la reprise des combats autour de la ville de Goma (Nord-Kivu).

Deux obus, tirés à partir des positions du M23 le samedi, sont tombés dans le quartier de Ndosho, faisant trois morts, plusieurs blessés et provoquant d’importants dégâts matériels dans la capitale provinciale du Nord-Kivu. Trois casques blessés ont également été blessés.

« Les attaques contre la ville de Goma ainsi que la Monusco et leurs conséquences tragiques sur les populations civiles déjà traumatisées par deux décennies de conflit sont inacceptables. Elles doivent cesser immédiatement », déclare Mary Robinson, appelant à éviter toute escalade :

«Nous devons tout mettre en œuvre pour éviter une escalade des tensions dans la région, privilégier le dialogue, respecter la lettre et l’esprit de l’Accord Cadre d’Addis-Abeba. »

Cet accord signé par onze pays africains sous l’égide des Nations unies en février dernier devrait permettre le retour de la paix dans l’Est de la RDC, région en proie à des conflits armés à répétition.

Dans son communiqué, l’envoyée spéciale de l’Onu pour les Grands Lacs souligne l’urgence d’une solution politique à la crise en RDC.

Elle lance «un appel pressant à toutes les autorités de la région à observer le maximum de retenue, à assurer la protection des populations civiles et minimiser tout risque d’escalade de la situation».

Les combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 ont repris à Kibati le mercredi dernier après prés d’un mois d’accalmie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner