Rutshuru: le M23 interdit à la population de voyager vers Goma, selon l’association des chauffeurs

A coté de leur maison d’habitation, les membres d’une même famille suivent le passage du cortège du gouverneur du Nord-kivu, lors de sa première visite officielle à Rutshuru après le conflit Ph John Bompengo/ Radio Okapi

Ce jeudi 29 août est le quatrième jour d’arrêt de trafic routier entre Goma-Lubero via Rutshuru. Une centaine de passagers en provenance du Grand Nord vers Goma restent bloqués à Rutshuru. Cette situation serait consécutive à une disposition de la rébellion du M23 restreignant les mouvements des civils dans toute la zone sous son occupation, entre Kiwanja et Kibumba, ont indiqué plusieurs sources locales.

La décision, annoncée officieusement par certains cadres du M23 lundi dernier,  imposait des restrictions sur les mouvements des résidents de Kiwanja, Rutshuru et d’autres agglomérations du territoire de Rushuru occupées par la rébellion. Aucun mouvement de voyageurs n’était autorisé d’aller vers Rwindi, au nord; Tongo à l’ouest ou Goma au Sud.

Mais cette disposition a des répercussions sur l’ensemble du trafic sur l’axe Goma –Rutshuru-Lubero et vice-versa, a confirmé l’Association des chauffeurs du Congo (ACCo) à Goma.

Le secrétaire exécutif provincial de l’ACCo/Nord-Kivu, Karpate Tulinabo Buhurumba, a précisé que ces restrictions avaient commencé depuis le début des combats dans la zone de Kibati entre les FARDC, appuyées par la Monusco, et le M23:

«Des véhicules qui étaient à Rutshuru avant le début des affrontements sont toujours stationnés à Kiwanja. Les responsables du M23 n’acceptent plus que les véhicules quittent Rutshuru pour amener des gens vers Goma. Une cinquantaine de nos membres sont devenus des chômeurs depuis que ces affrontements ont commencé

Selon des sources de la Monusco, une centaine de passagers y compris des femmes et des enfants ainsi que des véhicules venant de Butembo – Beni en direction de la capitale provinciale sont bloqués depuis lundi à Katale, à 50 kms au nord de Goma. Les Casques bleus assurent la protection de ces voyageurs qui manquent de quoi assurer leur survie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner