Goma : les FARDC présentent 7 rebelles du M23 faits prisonniers

Les rebelles du M23

Sept combattants du Mouvement du 23 mars (M23) ont été présentés  par les FARDC le lundi 2 septembre en fin de matinée aux médias locaux et internationaux à Goma. La cérémonie a eu lieu au bureau des renseignements de la  8è région  militaire. Selon le porte-parole des FARDC, colonel Olivier Hamuli, trois de ces combattants dont un officier ont été  capturés lors des derniers affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 dans le secteur de Kibati. Les quatre autres se sont rendus aux militaires congolais dans les secteurs de Mushaki et Goma.

« Celui-ci a été capturé le mercredi 28 août. Les deux ici ont été capturés le vendredi 30 août juste avant que les M23 ne puissent être défaits des Trois antennes de Kibumba et sur la colline de Mujoga », a indiqué le colonel Hamuli en présentant les trois capturés.

Parmi les rendus, a-t-il ajouté, il y a un Congolais et deux sujets rwandais.

Par ailleurs, l’officier congolais a expliqué que contrairement à ce qu’affirme le M23, le groupe rebelle n’a pas décrété un cessez-le-feu unilatéral. Selon lui, les rebelles ont été défaits.

« On ne peut pas décréter un cessez-le-feu et abandonner les armes sur le terrain, les munitions, les stocks de nourritures et même laisser des capturés. C’est ça une preuve qu’ils ont été défaits et ils n’ont pas décrété un cessez-le-feu unilatéral », a-t-il indiqué.

Le groupe rebelle a annoncé le vendredi dernier un « cessez-le-feu unilatéral » et son retrait de Kanyarucinya. Dans un communiqué, les rebelles ont indiqué que cette décision visait à « créer un climat de paix favorable » pour un « règlement politique de la crise ».

C’est le même vendredi que les FARDC appuyées par la Monusco ont délogé les combattants du M23 de la colline appelée « trois antennes », verrou stratégique des rebelles à Kibati. C’est depuis cette position située à une vingtaine de kilomètres de Goma que le M23 a lancé des obus sur les populations civiles dans le chef-lieu du Nord-Kivu.

Accalmie

Une accalmie est observée depuis le dimanche 1er septembre dans la soirée sur la ligne de front. Des sources sur place indiquent que les FARDC et les casques bleus de la Monusco ratissent et renforcent leurs positions dans la zone de Kibati.

Les rebelles se seraient retirés vers Kibumba à 27 Km au nord de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner