Kinshasa : la VSV demande la libération des détenus politiques

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

 L’ONG des droits de l’homme la Voix des sans voix demande à  la ministre de la Justice et droits humains de s’investir pour la libération des détenus politiques. Le directeur exécutif adjoint de cette organisation, Rostin Manketa l’a déclaré jeudi 12 septembre à  Radio okapi. Il a félicité la ministre pour la mise liberté conditionnelle de mille vingt-cinq détenus. Une mesure qui permet de décongestionner les prisons du pays.

Selon Rotin Manketa, cette décision aidera à  améliorer les conditions de détentions des prisonniers qui vivent dans des conditions à« infra humaines ».

En effet, la VSV a constaté, à  travers ses activités de monitoring des conditions carcérales que la surpopulation des prisons rendent leur gestion et la prise en charge des détenus difficiles.

L’ONG a aussi demandé à  la ministre de la Justice de prendre des dispositions pour régulariser les dossiers de certains prévenus en détention prolongée sans dossier judiciaire et de s’impliquer pour la fermeture de tous les lieux de détentions parallèles qui ne dépendent pas des parquets en RDC.

 Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner