Justice : le pasteur Denis Lessie condamné à 10 ans de prison

Le pasteur Denis Lessie lors du procès l’opposant au pasteur Jean-Baptiste Ntahwa sur l’escroquerie et l’association de malfaiteurs le 17/09/2013 au tribunal militaire de garnison de Kinshasa/Gombe siégeant à la prison de Ndolo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le pasteur Denis Lessie, fondateur de l’église «Arche de Noé», a été condamné vendredi 20 septembre à dix ans de prison dans l’affaire qui l’opposait depuis cinq mois au pasteur de l’église Mont Carmel, Jean-Baptiste Ntawa. Denis Lessie a été reconnu coupable d’escroquerie, association des malfaiteurs et incitation à violer les consignes militaires. Ses deux coaccusés, l’adjudant Louis Kasongo et Thierry Ukunimo, écopent respectivement de 10 et 5 ans de prison.

Le juge a prononcé la sentence devant les nombreux fidèles de l’église Arche de Noé et l’épouse du pasteur, en sanglot. Denis Lessie, lui-même, transpirait à grosses gouttes.

Le juge a affirmé que ces peines ont été prononcées avec admission des circonstances atténuantes, en tenant compte des qualités de pasteur et père de famille de Denis Lessie, et la qualité d’étudiant en pleine formation de Thierry Ukunimo.

La partie civile Ntawa ne récupèrera pas non plus ses 135 000 dollars et son véhicule escroqués.

L’autre partie civile dans cette affaire, celle de Drolia Umedali, le nouvel acquéreur de la jeep Hyundai que l’ancien ministre du budget avait cédée à Lessie, récupère le véhicule sans frais.

Selon le tribunal, l’achat a été conclu en toute régularité, l’acte de cession de propriété faisant foi de preuve.

Les condamnés disposent tous de cinq jours pour interjeter appel.

Le ministère public avait requis la peine la plus forte contre Denis Lessie, soit la prison à perpétuité. Selon lui, le pasteur s’était fait passer pour le conseiller spirituel du président de la République, Joseph Kabila, et l’un de ses deux complices pour un jeune frère du président.

La bande a alors extorqué des biens dont une jeep Hyundai et une somme de 135 000 dollars américains à Jean-Baptiste Ntawa, ancien ministre du Budget, lui faisant croire qu’ils influenceraient sa nomination dans le gouvernement Matata Ponyo.

La défense de Denis Lessie a toujours plaidé non coupable, demandant son acquittement définitif.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner