Sud-Kivu : Shabunda-centre paralysé après les combats entre FARDC et Raïa Mutomboki

Monument dédié à la mémoire des femmes victimes de la guerre à Shabunda au Sud-Kivu.

Les quartiers de la cité de Shabunda, sur la rive gauche de la rivière Ulindi, étaient complètement paralysés le matin du vendredi 20 septembre après que des coups de feu ont retenti à 3 Km de cette cité, dans la localité d’Ikemene. Selon les Forces armées de la RDC (FARDC), ces tirs étaient des provocations des miliciens Raïa Mutomboki. Ces derniers avaient été délogés par l’armée, la veille, de la localité de Nyalube, en territoire de Shabunda, dans le Sud-Kivu.

Les boutiques, les magasins, les pharmacies et les bureaux de l’administration publique, ainsi que les quatre écoles des quartiers Nyalubué et Lupindi, sur la rive gauche de la cité de Shabunda, sont restés fermés.

La majorité des 35 000 habitants est resté terré à la maison. Certains courageux sont sortis chercher de la nourriture ainsi que des biens de première nécessité.

La psychose s’est installée dans la cité de Shabunda, à plus de 350 km au sud-ouest de Bukavu, depuis lundi dernier. Des sources militaires affirment que ces quartiers sont sur la ligne de front des combats entre les FARDC et les Raïa Mutomboki.

De l’autre coté de la rivière Ulindi, par contre, les activités ont timidement repris en fin de matinée. Cependant, la traversée entre les deux rives, suspendue il y a trois jours par les autorités politico-administratives, reste interdite.

Le commandant du 110e régiment des FARDC appelle la population à vaquer librement à ses occupations. Il assure que la situation est sous contrôle.

De son coté, l’administrateur du territoire invite les miliciens à déposer les armes en attendant le processus de leur intégration dans l’armée.

Les Forces armées de la RDC ont délogé jeudi 19 septembre les Raïa Mutomboki de la localité de Nyalubwe, dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu), où ils pillaient des chèvres, des poules, des cossettes de manioc et de l’argent de la population.

Des sources de la région indiquent que ces assaillants ont fui en direction de la localité de Tchombi, abandonnant une partie de biens pillés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu: les FARDC délogent les Raïa Mutomboki de Nyalubwe

Sud-Kivu : calme apparent à Shabunda après des échanges des tirs entre FARDC et miliciens

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner