Concertations nationales : des opposants contestent les conclusions de leurs groupes thématiques

Des participants aux concertations nations ouvert le 7/09/2013 à Kinshasa, par le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Alors que la fin des concertations nationales est prévue ce samedi 28 septembre à Kinshasa, les conclusions des travaux déposées par certains groupes thématiques font polémiques. Des délégués de l’opposition contestent ces documents remis ou en voie d’être remis au présidium de ces assises. Ces conclusions doivent être discutées en plénière avant d’être remises au chef de l’Etat sous forme d’un rapport général des travaux.

Les délégués de l’opposition à la thématique Désarmement, démobilisation, réinsertion sociale ou rapatriement rejettent le rapport final de ce groupe, déposé à leur insu, selon eux, depuis jeudi 26 septembre dernier.

Ils affirment que la mouture finale de ce rapport n’a pas été débattue en plénière avant d’être transmise au présidium comme prévu par le règlement intérieur.

L’opposition avait suspendu sa participation à ce groupe thématique le jeudi pour réclamer la participation aux travaux des représentants des groupes armés actifs. C’était la deuxième fois qu’elle se retirait des travaux pour la même raison.

La première fois, ils avaient repris les travaux après que le présidium s’est engagé à traiter la question. L’organe qui préside ces assises avait finalement invité les ex-groupes armés à participer aux assises mais en qualité d’experts. Visiblement déçus par cette décision du présidium, les opposants se sont retirés une nouvelle fois des discussions et ont réclamé l’intervention de l’accompagnateur extérieur.

Ensuite, à la thématique Gouvernance, démocratie et reforme institutionnelle, le rapport final n’était pas encore déposé jusque vendredi dans la soirée.

Officiellement, les discussions achopperaient sur les préalables posés par l’opposition qui exige la libération des prisonniers politiques et l’ouverture de certains medias de son obédience, fermés par les autorités.

Mais en aparté, certains délégués de la majorité accusent les membres de l’opposition de bloquer le débat en vue d’obtenir un partage du pouvoir.

En conséquence, la plénière au cours de laquelle les recommandations du groupe doivent être mises en commun n’est toujours pas convoquée.

Enfin, au groupe thématique Economie, secteurs productifs et finances publiques, le rapport final qui devait être déposé le vendredi est également contesté par des membres de l’opposition. Ces derniers dénoncent le « tripatouillage » de certaines recommandations.

Face à toutes ces péripéties, un délégué a affirmé que «l’avion concertations nationales avait mal décollé. L’atterrissage demande des sacrifices».

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : un collectif d’avocats attend des concertations nationales « une déclaration de guerre »

RDC: un groupe d’opposants invite Martin Kobler et Mary Robinson à s’impliquer pour un «vrai dialogue»

La Prospérité :«Retombées des concertations nationales: Tshisekedi libéré, barrières brisées ! »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner