Kinshasa: les chefs de police d’Afrique centrale veulent lutter contre la criminalité transfrontalière

Le commissaire général de la PNC, le général Charles Bisengimana le 22/11/2011 à Kinshasa, lors de la présentation de six bataillons de la Légion nationale d’intervention formés par la Monusco. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commissaire général de la police congolaise, Charles Bisengimana a ouvert, lundi 7 octobre à Kinshasa, les travaux du XIVè sommet des chefs de police d’Afrique Centrale. Les responsables de la police de cette région veulent renforcer la coopération entre leurs pays pour combattre la criminalité transfrontalière.

Ils veulent notamment lutter contre le trafic et la circulation d’armes à feu, le trafic d’êtres humains et de la drogue, le terrorisme ainsi que la cybercriminalité.

A l’ouverture des travaux, le commissaire général de la police congolaise, Charles Bisengimana, a déclaré que la RDC occupe une «position géostratégique déterminante» dans la lutte contre la criminalité en Afrique centrale.

Les criminalités internationale et nationale comme les violences sexuelles et le gangstérisme ont pour cible les frontières que la RDC partage avec 9 voisins limitrophes”, a souligné le patron de la police en RDC.

Pour lutter contre la criminalité, le commissaire général a invité les participants à ce sommet à favoriser la coopération entre leurs pays respectifs notamment sur l’extradition des criminels de police à police, «en contournant les procédures judiciaires parfois lourdes et lentes ».

« Nous avons été à Brazzaville et nous y avons ramené des criminels qui s’y étaient refugiés. Nous avons saisi des cargaisons des produits contrefaits à Kinshasa et à Brazzaville. Nous avions aussi saisi des véhicules volés dans l’espace des pays de la SADC et de la CCPAC. Nous comptons sur la coopération de toutes les organisations sous-régionales pour traquer les criminels », a souligné le général Bisengimana.

Avant la réunion des chefs de police prévue le jeudi, des experts régionaux des questions sécuritaires vont se réunir du lundi au mercredi.

Les ministres de la sous-région ayant en charge la police dans leurs attributions vont également discuter des questions de sécurité le vendredi.

Le comité des chefs de police des pays d’Afrique centrale (CCPAC) a été créé en 1997 à Brazzaville (Congo) pour définir une politique sous régionale de lutte contre la criminalité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (85)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)