RDC : le chef de la maison civile de Joseph Kabila rencontre Etienne Tshisekedi

Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, lors de la conférence de presse du 20/02/2011.

Le chef de la maison civile du chef de l’Etat congolais, Théodore Mugalu, a rendu visite à l’opposant Etienne Tshisekedi le mardi 8 octobre à Kinshasa. Rien n’a filtré de leur entretien qui s’est déroulé pendant une demi-heure à huis clos.

Interrogé par Radio Okapi, Augustin Kabuya, porte-parole adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès Social (UDPS), parti  d’Etienne Tshisekedi, dit également ignorer le contenu des discussions entre les deux personnalités.

« Je vous le confirme la rencontre a bel et bien eu lieu entre Etienne Tshisekedi et l’envoyé de M. Joseph Kabila. Je n’étais pas associé à l’entretien mais je sais que la rencontre a eu lieu à huis clos », affirme-t-il.

Le porte-parole adjoint de l’UDPS refuse de parler d’un quelconque rapprochement entre Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi, affirmant ne voir aucun mal à ce qu’un émissaire de Joseph Kabila s’entretienne avec le président de son parti.

Etienne Tshisekedi, arrivé deuxième (32,33%) lors de la dernière élection présidentielle de novembre 2011, conteste la réélection de Joseph Kabila  (48,95%).

A la suite de cette élection, un dispositif policier avait été déployé autour de la résidence de l’opposant. Ce dispositif longtemps dénoncé par l’UDPS, a été levé en septembre dernier. C’était l’une des recommandations des concertations nationales convoquées par le président Kabila, auxquelles le président de l’UDPS n’a pas participé, pour créer la cohésion nationale face à la crise persistante dans l’est de la RDC.

« Ce dispositif a été placé là-bas pour sécuriser les gens du voisinage de Monsieur Tshisekedi, qui subissait souvent des incommodités de la part de ses partisans. Etant donné que maintenant, le voisinage de Monsieur Tshisekedi dit avoir trouvé une sorte de convivialité dans ses relations avec les partisans, le ministre de l’Intérieur a décidé de lever ce dispositif », avait déclaré, pour sa part, à RFI le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende après la levée des barrages policiers.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (68)
FARDC (60)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ceni (25)
Sécurité (24)
Ituri (24)
Djugu (23)
Kinshasa (22)
JED (21)
ADF (21)
Léopards (20)