Deux statues de Patrice Emery Lumumba inaugurées en Allemagne

Statue de Patrice-Emery Lumumba, héros de l’indépendance de la RDC, érigée à Berlin en Allemagne. (Ph. Tundanonga Dikunda)

Une statue de l’ancien premier Premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba, a été inaugurée le mercredi 9 octobre dans la ville allemande de Leipzig. Le sénateur Léonard She Okitundu, qui a participé à cet événement, a déclaré que cette statue contribuait à perpétuer la mémoire de Lumumba. Une autre statue du héros national congolais a été inaugurée la veille à Berlin, la capitale allemande.

She Okitundu a indiqué que le buste inauguré à Leipzig remplaçait un autre inauguré en 2011 et qui avait été vandalisé.

Dans cette ville allemande, une avenue portera aussi le nom de Lumumba. Cette avenue longe  le département de langues où se trouve le buste de l’ancien Premier ministre.

Pour le sénateur congolais, les Allemands ont voulu immortaliser l’ancien premier Premier congolais « de la manière la plus spectaculaire » pour « son combat et sa vie dédiée au service des autres et de la nation ».

En dehors de She Okitundu, l’ambassadrice de la RDC en Allemagne Clémentine Shakembo Kamanga, le fils ainé du héros national congolais, François Lumumba, une cinquantaine d’ambassadeurs africains, des personnalités politiques allemandes ainsi que des Congolais de la diaspora venue de plusieurs pays d’Europe ont aussi participé à l’inauguration de la statue à Leipzig.

En RDC, le gouvernement a annoncé en mai dernier la création d’une ville qui porterait le nom de Lumumba. Lumumbaville sera située à l’actuel emplacement de la cité de Wembo-Nyama jusqu’au groupement Ewango dans le territoire de Katako-Kombe au Kasaï-Oriental.

Pour le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, cette décision avait été prise pour « honorer la mémoire de Patrice Emery Lumumba qui a été assassiné à cause de la défense des intérêts nationaux dont il a fait son cheval de bataille ».

Patrice Emery Lumumba a été Premier ministre de la RDC entre juin et septembre 1960. Il a été assassiné en janvier 1961.

En 2001, une commission parlementaire belge avait conclu à la « responsabilité morale » de la Belgique dans cet assassinat.

Le  jour de l’indépendance du Congo, le 30 juin 1960, Lumumba avait prononcé devant le roi Baudouin un discours dénonçant les abus de la colonisation, marquant sa rupture avec l’ancienne métropole.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner