Nord-Kivu : 150 familles de Kibumba réfugiées à Kanyaruchinya pour fuir le M23

Des déplacés fuyant les affrontements entre FARDC et M23 tentent de trouver refuge dans la ville de Goma (Dimanche 18 novembre 2012)

Au moins 150 familles ont fui Kibumba et Buhumba pour se réfugier à Kanyaruchinya, à 10 km de Goma, dans le Nord-Kivu. Elles accusent les rebelles du M23 de leur imposer des travaux forcés et de préparer la guerre. C’est depuis une semaine que les habitants de ces groupements du territoire de Nyiragongo, à quelque 30 Km de la capitale provinciale, ont commencé à affluer vers Kanyaruchinya. Les notables de cette région sollicitent une assistance humanitaire d’urgence en faveur des déplacés, qui sont dépourvus de tout.

Les nouveaux venus occupent l’école primaire Bassin du Congo. Selon les témoins sur place, ils manquent de tout, n’ayant rien emporté de leurs milieux contrôlés par le M23. Ce dernier aurait érigé une barrière à l’entrée de Kibumba pour empêcher les déplacements des habitants.

Ces déplacés accusent le M23 de préparer la guerre. Selon eux, le groupe rebelle impose aux hommes des travaux forcés, perçoit des taxes illégales et procède à des arrestations arbitraires.

Les rebelles auraient en outre installé des armes sur des collines de Hehu ainsi qu’au niveau du bureau du territoire de Kibumba, affirment les déplacés.

A Kanyaruchinya, cependant, ces derniers vivent dans des conditions difficiles, manquant de nourriture et d’eau potable, déjà rares dans cette contrée.

Un notable de cette région sollicite une intervention humanitaire d’urgence en faveur de ces familles, qui ont commencé à arriver depuis le dimanche 10 octobre dernier.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: des déplacés accusent le M23 de préparer la guerre

Pourparlers de Kampala: le M23 parle de «grandes avancées», en dépit des divergences persistantes

Nord-Kivu : nouveaux tirs du M23 contre un hélicoptère de la Monusco

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner