Maniema: près de 350 familles fuient les exactions du groupe armé de Kem’s à Kumba-Basoko

 

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Près de 350 familles ont abandonné leurs localités dans le groupement de Kumba Basoko en territoire de Kailo (Maniema) pour fuir les exactions d’un groupe armé conduit par un certain Kem’s. Des sources de la région ont indiqué lundi 11 novembre que ces populations se sont refugiées vers la localité de Musoke, située une soixantaine de km de Kalima dans le Maniema.

«Je viens de constater l’arrivée massive dans mon village de nombreuses familles en provenance du groupement Kumba-Basoko, en territoire de Kaïlo. Je compte actuellement 355 familles qui vivent dans des conditions déplorables. Ce chiffre est encore provisoire car d’autres familles continuent à arriver dans sa localité»,

a affirmé Lobamba Loteka, le chef-adjoint de la localité de Musoke.

Selon lui, ces populations se ruent vers son village chaque fois qu’il y a recrudescence d’activités du groupe armé de Kem’s. Ce dernier kidnappe les jeunes filles et garçons pour les enrôler de force dans son mouvement.

Il a indiqué que ces déplacés dorment à la belle, manquent de la nourriture et en appellent à l’intervention des autorités provinciales, nationales et des ONG humanitaires.

L’administrateur du territoire de Kaïlo confirme le déplacement des populations et dit avoir transmis un dossier sur cette situation au gouvernement provincial du Maniema.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner