Province Orientale: 1 million USD pour les besoins humanitaires d’Irumu

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Le Fonds commun humanitaire de la RDC, un mécanisme de financement de différents bailleurs de fonds, a alloué un million de dollars américains pour répondre aux besoins humanitaires du territoire d’Irumu (Province Orientale). Selon un rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha), ce fonds est destiné aux populations des zones sinistrées qui ont fui les combats dans la chefferie de Walendu Bindi. Les notables de cette entité ont salué ce geste, tout en fustigeant le silence du gouvernement face aux souffrances de ces personnes déplacées.

Selon le rapport d’Ocha, de cette enveloppe, 400 000 dollars devraient être utilisés pour fournir aux déplacés les abris et des biens autres que les aliments.

«Ce fonds va servir d’un côté à tout ce qui concerne l’habitation, les ustensiles de cuisine, les bâches, les couvertures, ect. [A cela s’ajoutent] les activités maraichères, parce que nous savons que c’est un peuple cultivateur», a précisé Bertrand Gailemas, officier chargé de communication au bureau d’Ocha en Ituri.

Le reste d’argent devrait servir au financement des projets de sécurité alimentaire, selon la même source.

Pour les notables de la communauté Ngity, ce fonds va permettre de soulager les souffrances des déplacés qui ont fui depuis août dernier les combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) dans la collectivité de Walendu Bindi. Environ 120 000 personnes ont abandonné leurs localités, en septembre, selon un rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires.

De son côté, le député Wilson Adirodu, originaire du coin, a fustigé le silence du gouvernement central face au drame humanitaire que subit les déplacés de guerre d’Irumu:

«Nous avons présenté une copie de demande écrite adressée au cabinet du Premier ministre [concernant les déplacés de la chefferie de Walendu Bindi]. Mais, jusqu’à présent, nous n’avons pas reçu de réponse, ni le déplacement d’un membre du Gouvernement

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner