Ituri : plus de 6000 déplacés vivent dans des conditions déplorables à Komanda

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Plus de six mille déplacés de guerre vivent dans des conditions déplorables dans la cité de Komanda, à 75 kilomètres au Sud-Ouest de Bunia (Province orientale). Dans une déclaration faite lundi 18 novembre à Radio Okapi, le président du comité de ces déplacés, Richard Munobi, rapporte que la plupart d’entre eux manquent de nourriture et passe la nuit dans des salles de classe, les églises ou encore à la belle étoile.

Selon Richard Munobi, l’assistance en vivres tarde toujours à venir.

« Nous vivons vraiment dans des conditions très déplorables. Nous manquons même à manger. Nous nous réveillons très tôt pour quémander la nourriture chez les gens. Nous leur demandons s’ils peuvent même nous envoyer faire des travaux champêtres pour trouver de quoi nourrir nos enfants », déclare-t-il.

Si la nourriture est un casse-tête, les conditions de logement sont pires.

 « Nous sommes logés dans des salles de classe. Le matin, quand les élèves viennent, nous sommes obligés d’évacuer nos affaires à l’extérieur. Ceux qui dorment dans des Eglises, c’est pareil. Pendant la saison de pluie, nuos sommes exposés », explique Richard Munobi.

Il appelle le gouvernement et les humanitaires à leur venir en aide.

Ces déplacés ont fui leurs villages à cause des affrontements depuis septembre dernier entre les Forces armées de la RDC et les miliciens de FRPI de Cobra Matata dans la collectivité de Walendu Bindi.

L’ONG Orphelinat pour la sauvegarde des vulnérables (OSV) avait dénoncé l’occupation de quatorze écoles primaires et secondaires dans la chefferie de Walendu Bindi en Ituri par les déplacés de guerre. Les élèves de ces établissements scolaires n’avaient pas encore repris les cours depuis la rentrée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner