Katanga : un milicien tué et un autre blessé dans des combats entre FARDC et Maï-Maï

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Un milicien a été tué et un autre blessé dans les affrontements qui ont opposé dimanche 17 novembre les militaires de la force navale à des combattants Maï-Maï de l’ex chef milicien Mangi Yulu à Kapako, dans le Katanga. Le village Kapako et deux camps de pêcheurs ont aussi été incendiés pendant les combats. Entre-temps, le calme est revenu dans cette localité, à plus de 280 Km au sud-est de Kamina.

Selon la société civile, les marins sont arrivés dimanche soir à Kapako, en provenance de Kilumbe, 61 Km plus loin, en patrouillant le long du fleuve Congo et autour des lacs du territoire de Bukama.

Ils ont alors croisé des miliciens fidèles à un certain Mangi Yulu, actuellement détenu par la Police. L’échange de tirs qui s’en est suivi a duré une demi-heure.

Outre les victimes humaines, on compte aussi un village et deux camps de pèche incendiés. L’armée a aussi récupéré des armes abandonnées dans leur fuite par les miliciens.

Entre-temps, les habitants de Kapako, dont les habitations ont été incendiées, se sont réfugiés dans des villages voisins.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga : un échange de tirs entre des miliciens Maï-Maï et la police fait deux morts

Katanga : des miliciens menacent d’attaquer Kipamba si leur chef n’est pas libéré

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner