Grâce présidentielle: 34 prisonniers d’Osio libérés

La prison de Luzumu, 20 janvier 2011.

Trente-quatre prisonniers, tous des civils, du camp de détention d’Osio situé à 17 kilomètres de Kisangani (Province Orientale), ont été libérés lundi 18 novembre. Ces détenus ont bénéficié de mesures collectives de grâce présidentielle du 23 octobre dernier. La prison d’Osio comptait quatre-vingt-quatorze détenus au total.

Les prisonniers libérés ont été déclarés éligibles sur les soixante dossiers ayant fait l’objet d’une étude technique jeudi dernier par le Parquet général.

D’autres ont bénéficié plutôt de l’absolution de la peine, soit deux détenus dont la peine est réduite de trois ans. Dix détenus bénéficient d’une réduction de peine de cinq ans, un détenu voit sa peine de mort commuée à la servitude pénale à perpétuité.

Quarante-six autres n’ont pas pu bénéficier de cette grâce collective pour gravité de peine.

L’unité pénitentiaire de la Monusco a fourni une assistance logistique qui a permis au vice-gouverneur de province, Pascal Mombi, et aux autorités judiciaires de se rendre à Osio afin de matérialiser l’ordonnance présidentielle signée le 23 octobre par le chef de l’Etat Joseph Kabila.

Ce texte porte sur la commutation de la peine capitale en perpétuité, la réduction de la perpétuité à vingt de prison et la remise des peines infligées à certains prisonniers. Elle ne concerne pas les personnes condamnées pour assassinat, atteinte à la sûreté de l’état et vol à main armée.

Présent au moment de leur libération, le vice-gouverneur de la Province Orientale, Pascal Mombi, a remis le certificat de libération à ces ex-prisonniers. Il leur a aussi promis le soutien financier de son gouvernement provincial pour leur retour dans leurs milieux éloignés de Kisangani.

Samedi 16 novembre, quarante-quatre autres détenus de la prison centrale de Kisangani ont été libérés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner