Nord-Kivu: première visite du général Etumba dans les zones jadis occupées par le M23

Le général Etumba Didier. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Chef d’Etat-major général des FARDC, le général Didier Etumba, a effectué lundi 18 novembre sa toute première visite dans les zones libérées de la rébellion du M23 au Nord-Kivu. S’adressant aux militaires à  l’étape de la base de Rumangabo, il a mis en garde les soldats contre toute exaction sur les civils. Pour lui, aucun acte d’indiscipline ne sera toléré.

C’est sous une pluie battante que le Chef d’Etat-major général des FARDC est arrivé à Rumangabo, après avoir visité la colline de Kamohoro, près de Kibumba, l’une des anciennes positions du M23.

A Rumangabo, le général Etumba entouré de quelques hauts cadres du commandement militaire, a félicité les prouesses des FARDC: «Vous êtes de vaillants  et patriotes soldats et vous méritez nos sincères félicitations », a-t-il lancé.

Par la même occasion, le Chef d’Etat-major général a annoncé d’un ton ferme  aux  hommes des troupes des décisions coercitives en cas d’indiscipline.

«Il faut respecter les droits de l’homme. Il faut respecter la femme. Celui qui [se sera rendu coupable d’exactions] sera attrapé sera traduit en justice », a-t-il martelé.

Après Rumangabo, la délégation s’est rendue à Kahunga, environ 6 kms de Kiwanja, un ancien poste stratégique du M23. C’est ici  que  les rebelles avaient opposé une forte résistance aux forces loyalistes, a affirmé le chef des opérations, le général Bauma Ambamba.

C’est dans la zone de Kamulima à 3 km de Kiwanja, sur l’axe Ishasha, que le général Didier Etumba a bouclé sa visite dans le Rutshuru. A cet endroit, l’un des soldats de la Brigade d’intervention de la Monusco, qui appuie les FARDC, avait été tué lors des combats.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner