RDC : il faut à présent « construire le développement », plaide Mary Robinson

Le Premier ministre congolais, Matata Ponyo, saluant Mary Robinson, envoyée spéciale du secrétaire général de l’Onu pour les Grands Lacs (Photo Myriam Asmani)

L’envoyée spéciale du secrétaire général de l’Onu, Mary Robinson, a déclaré ce jeudi 28 novembre à Kinshasa que le moment était venu de penser au développement de la RDC après la victoire de l’armée congolaise sur la rébellion du M23. En tournée dans la région, elle est arrivée à Kinshasa le mercredi et a rencontré le Premier ministre et le ministre congolais des Affaires étrangères.

« Maintenant qu’on a la paix, il faut construire le développement », a indiqué Mary Robinson, plaidant pour l’application pleine de l’accord-cadre d’Addis-Abeba sur la paix, la sécurité, la coopération et le développement dans les Grands Lacs.

« Après la victoire militaire, a poursuivi l’ancienne présidente irlandaise, il faut maintenant aller de l’avant. Je crois que tout le monde comprend maintenant que c’est nécessaire de travailler ensemble au niveau régional et au niveau national pour la RDC sur l’accord-cadre dans le sens des commissions régionales et nationales d’appui. »

Mary Robinson a également appelé à « une bonne conclusion du processus de Kampala ».

Kinshasa et la rébellion du M23 doivent conclure leurs pourparlers entamés en décembre 2012. Mais les deux parties ne s’accordent pas sur l’intitulé du texte final. Le M23 veut la signature d’un «accord» alors que le gouvernement congolais affirme qu’il ne peut pas conclure un accord avec un mouvement rebelle qui n’existe plus. Kinshasa préfère une «déclaration» attestant l’autodissolution du M23.

« Trop longtemps, on a été otage du processus de Kampala avec le M23. Maintenant, on va de l’avant avec l’accord-cadre », a conclu Mary Robinson qui doit rencontrer le vendredi le Chef d’Etat Joseph Kabila avant de s’envoler pour Kampala. Dans la capitale ougandaise, elle devrait participer au Sommet des chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner