Ituri: la Monusco appelle les groupes armés à se rendre

Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, le commandant de la brigade de la Force onusienne au Nord Kivu, Arinder Singh, arrive par hélico après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui ont occasionné la fuite de la population vers l’Ouganda voisin © MONUSCO/Sylvain Liechti

Le gouvernement et la Monusco offrent une dernière chance aux groupes armés de l’Ituri pour se rendre. Sinon, ces derniers seront traqués jusqu’à leurs derniers retranchements, a prévenu le chef de bureau de la Monusco en Ituri dimanche 8 décembre à Bunia. Il s’adressait notamment à la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) de Cobra Matata, aux Maï-Maï Simba de Morgan, à la Force de libération du peuple congolais (FLPC) et aux ADF-Nalu.

Le chef de bureau de la Monusco en Ituri, Mhand Ladjouzi, a indiqué que si les groupes armés de ce district ne se rendaient pas dans les meilleurs délais, les FARDC et les casques bleus de la Monusco vont lancer une opération militaire «à l’image de celle du Nord-Kivu», qui a abouti au démantèlement de la rébellion du M23 début novembre dernier.

«On attend donc que toutes les conditions soient réunies pour lancer une opération à l’image de celle du Nord-Kivu», a-t-il poursuivi, sans autres précisions.

Le message de Mhand Ladjouzi s’adressait aux milices encore actives dans ce district de la Province Orientale. Il s’agit notamment  de la FRPI de Cobra Matata, qui sévit dans la collectivité de Walendu Bindi dans le territoire d’Irumu ; des Maï-Maï Simba fidèles à Paul Sadala alias Morgan qui sont actifs dans le territoire de Mambasa ; de la FLPC dans le territoire d’Aru et  aux miliciens ougandais des ADF-Nalu dont la présence de certains éléments est signalée au sud d’Irumu.

Mhand Ladjouzi a par ailleurs annoncé la relance du programme Démobilisation désarmement et réinsertion des ex-combattants des groupes armés (DDR) de la Monusco dans ce district:

 «L’occasion est donnée aux groupes armés de l’Ituri de se rendre. A notre niveau, il  a été décidé que le DDR puisse étendre son domaine de compétence à l’Ituri. Dans le passé, on a considéré que le DDR était terminé. Maintenant, j’ai l’intention d’établir le plus rapidement possible une unité de DDR en Ituri pour encourager les groupes armés à se rendre

Le programme DDR était déjà clôturé en Ituri depuis 2006 avec l’intégration notamment des miliciens de groupes armés UPC, FRPI et FNI au sein de l’armée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires