Katanga: le choléra fait 13 morts en un mois à Likasi

Ce qu’il faut faire pour lutter contre le choléra d’après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Treize personnes sont mortes de choléra sur les quatre cent vingt-huit cas enregistrés en un mois dans la zone de santé de Likasi au Katanga. Ce chiffre a été livré le mercredi 11 décembre par le médecin inspecteur de district sanitaire à l’issue du conseil local de sécurité élargi.

Le ministre provincial de l’Intérieur du Katanga, Juvenal Kitungwa Lugoma, qui s’est rendu à Likasi le mercredi a demandé aux autorités locales de sensibiliser leurs administrés sur les règles d’hygiène à respecter pour éviter la propagation de la maladie.

Il a également demandé aux habitants de Likasi de lutter contre l’insalubrité et la pollution des eaux.

Le ministre a invité la Regideso à améliorer la quantité et la qualité de l’eau desservie dans cette partie de la province du Katanga.

« Nous avons l’obligation d’accompagner le secteur de la santé afin qu’on puisse rapidement éradiquer cette épidémie », a-t-il insisté.

Le 28 novembre dernier, le médecin inspecteur du district sanitaire de Likasi, docteur Gaspard Ilunga Dipata, a annoncé que 894 cas de choléra dont 34 décès ont été enregistrés entre octobre 2012 et juin 2013. Il a regretté, par la même occasion, que le choléra ressurgisse à Likasi à chaque saison de pluie depuis quelques années.

L’épidémie de choléra sévit dans plusieurs régions du pays.

Au début du mois de décembre, le gouverneur du Sud-Kivu a officiellement déclaré l’épidémie de choléra dans l’ensemble de sa province, qui a enregistré 2 660 cas dont 17 décès depuis juillet.

Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio cholerao, ou bacille virgule.

Elle est caractérisée par des diarrhées brutales et très abondantes menant à une sévère déshydratation.

La prévention du choléra consiste essentiellement en des mesures d’hygiène, et notamment empêcher le croisement de la chaîne alimentaire avec la chaîne des excréments.

Sur le plan personnel, il convient de se laver soigneusement les mains.

En ce qui concerne la nourriture, il convient d’utiliser une eau saine pour l’hygiène, la boisson et le lavage des aliments.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner