Sud-Kivu: quelque 9 000 déplacés en situation déplorable à Uvira

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu lors de la visite des diplomates africains, 24/02/2011.

Des déplacés de trois localités du haut plateau d’Uvira (Sud-Kivu) vivent dans des conditions déplorables. L’information a été livrée dimanche 15 décembre par le porte-parole de la société civile locale, Joël Muterekwa. Le chef de groupement de Kigoma, qui confirme ces informations, qualifie la situation de ces déplacés d’alarmante.

Selon Joël Muterekwa, environ 9 000 personnes ont quitté depuis la semaine dernière Bibangwa, Kitembe et Kageregere pour trouver refuge à Kitoga, Rubuga et Ndegu.

Elles fuient les affrontements entre les FARDC et les rebelles burundais du Front national pour la libération (FNL), précise-t-il.

Joël Muterekwa indique que la majorité d’entre eux passe la nuit à la belle étoile. Un petit nombre seulement vit dans des familles d’accueil.

Pour sa part, un activiste des droits humains de la localité de Marungu, qui a requis l’anonymat, a ajouté que ces ménages en difficulté manquent même de quoi se nourrir. La population des localités d’accueil fait la collecte des vivres chaque jour pour leur venir en aide.

Toujours selon la même source, cette contribution est faible pour répondre aux besoins de tous les sinistrés.

Une source militaire à Luvungi a, de son côté, assuré que le retour de ces déplacés pourrait débuter dans un bref délai.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner