Province Orientale: les forces de l’ordre continuent de rançonner sur la route Bunia-Luna

Carte de Bunia en Province Orientale

Des policiers et militaires continuent de percevoir des taxes illégales sur l’axe routier Bunia-Luna en Province Orientale. Le gouverneur de la province, Jean Bamanisa, avait pourtant supprimé les barrières routières lors du dernier passage du chef de l’Etat Joseph Kabila sur cette route en novembre dernier.

Les personnes qui voyagent à bord des véhicules sur cette route qui mène au Nord-Kivu s’arrêtent à plusieurs barrières pour verser de l’argent aux forces de l’ordre.

La première barrière se trouve juste à la sortie de Bunia à Dele. Des militaires exigent aux passagers des véhicules de présenter leurs cartes d’identité. Ceux qui n’en possèdent pas sont obligés de verser au moins 500 francs congolais (environ 0,5 dollar américain).

A cette barrière, le conducteur des véhicules doivent verser au moins 8 000 francs congolais (environ 8 dollars) avant de passer.

Un peu plus loin, au poste du Fonds national d’entretien routier (Foner) de Lengabo, le chauffeur verse quelques billets de banque au policier en plus de la taxe routière.

Avant d’arriver à Irumu, il faut passer deux autres barrières où des policiers et des militaires exigent aux conducteurs de véhicule de payer de l’argent avant de continuer la route.

A Komanda, ce sont des agents de la Direction des recettes de la Province Orientale (DRPO) qui exigent à chaque passager 500 francs congolais pour la taxe de petit tourisme.

A Luna, les barrières sont moins nombreuses. Plusieurs services fermés par le gouverneur Jean Bamanisa gardent encore leurs portes fermées.

Radio Okapi n’a pas réussi à joindre le commandant des FARDC en Ituri pour l’interroger sur ces taxes que perçoivent certains militaires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner