Equateur : les Ngbandi et les Ngbaka s'engagent à mettre fin à leur conflit

Itinéraire par route de Gemena à Budjala, deux territoires enclins à des conflits fonciers dans le Sud-Ubangi (Equateur)/ Google Maps

Les délégués des Ngandi du secteur Bolingo en territoire de Budjala et ceux des Ngbaka du secteur Bowanse en territoire de Gemena, qui sont en conflit depuis plusieurs semaines, ont promis de «revenir à de bons sentiments pour cohabiter comme par le passé». L’accord de principe a été donné dimanche 22 décembre par les deux parties, en présence du ministre de l’Intérieur, Richard Muyej.

D’après cet accord de principe, les Ngbandi et les Ngbaka souhaitent d’abord que les instigateurs de ce conflit soient mis à la disposition de la Justice pour qu’ils répondent de leurs actes, a indiqué le ministre Richard Muyej, en mission officielle au Sud Ubangi dans la province de l’Equateur.

Les violences qui ont accompagné le conflit foncier qui oppose depuis plusieurs mois les Ngbandi du territoire de Budjala et les Ngbaka de Gemena ont causé la mort de plus de vingt personnes. Des femmes ont été violées et plus de dix mille personnes ont fui leurs maisons.

Ils souhaitent ensuite que l’Institut géographique du Congo devra fixer les limites des étendus des terres que les deux communautés se disputent.

Seulement, dans ce cas, les champs de certains paysans pourraient passer d’un groupement ou secteur à l’autre, et être à nouveau source de conflit.

Le ministre Richard Miyej a reconnu la faiblesse de l’Etat qui n’a pas pu réagir à temps pour donner une réponse rapide à ce conflit. Il a demandé aux Eglises, à la société civile et aux comités locaux de conciliation de s’impliquer pour prodiguer des conseils aux jeunes, principaux acteurs qui cultivent la haine tribale.

Arrivé à Gemena vendredi 20 décembre, le ministre de l’Intérieur quitte le territoire lundi 23 décembre. Il a promis des véhicules à la société civile et aux comités locaux de conciliation ainsi que des équipements de communication à la police pour mener à bien leurs actions de terrain.

Sa mission au Sud Ubangi sera suivie de celle du ministre des Affaires humanitaires et Sociales qui va apporter l’assistance du gouvernement aux personnes déplacées qui ont dû fuir leurs villages suite à ce conflit.

Entre-temps, la délégation de dix députés nationaux par le député Apkanza et dans laquelle se retrouve le député Jean-Lucien Busa poursuit des contacts avec les deux communautés protagonistes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner