Katanga: des miliciens Bakata Katanga accusés de pillage à Diambala

Les miliciens Bakata Katanga, ce samedi 23 mars, au siège de la Monusco/Lubumbashi/Ph.Radio Okapi.

Des miliciens Bakata Katanga sont accusés de pillage dans les localités de Diambala et Kakokonya, en territoire de Kipushi (Katanga). Ces assaillants ont emporté, dans la nuit de jeudi 16 janvier, des chèvres, des produits agricoles et d’autres biens de la population de ces localités. L’incursion de ces miliciens a semé la panique dans le chef des habitants dont la plupart se sont réfugiés à Sambwa, Kikanda et Lubumbashi.

Selon des sources concordantes dans la région, les Bakata Katanga auteurs de cette incursion punitive étaient venus de la localité de Kiyambi.

Des militaires ont été dépêchés, vendredi matin, dans les localités Diambala et Kakokonya pour traquer ces miliciens.

En décembre dernier, les Bakata Katanga attaqué le village Nzwiba, à 25 kilomètres de Pweto où deux personnes accusées de collaborer avec ces combattants ont été tuées, deux femmes grièvement blessées et une vingtaine de cases incendiées.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner