Kasaï-Oriental: l'entreprise Sacim accusée de détruire la route Tshilundu-Mbuji-Mayi

Une vue de l’avenue Kasa-vubu vers de rond point Molard ce 10/05/2011 à Kinshasa, lors des travaux d’élargissement des routes. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les habitants de la localité de Boya accusent l’entreprise minière Société Anui Congo d’Investissement minier (Sacim) de détruire le tronçon routier allant de Tshilundu à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Selon eux, les eaux de pluie qui débordent du canal d’évacuation construit par l’entreprise agrandissent un ravin situé à proximité de cette route. Ces habitants craignent que l’agrandissement de ce ravin ne coupe en deux cette route.

Le directeur de l’Ecole primaire Tshilundu central affirme que ce ravin complique l’accès à son établissement scolaire. A l’en croire, la fréquentation des élèves a baissé depuis une semaine.

Les habitants de Boya craignent également que les eaux qui débordent du canal d’évacuation de Sacim emportent une partie du cimetière de la localité.

Ces eaux se déverseraient sur les sources d’eau et les bornes fontaines où s’approvisionnent la population, faisant craindre la propagation des maladies hydriques.

De son côté, le coordonnateur de Sacim, Roger Kalembue, nie toute responsabilité de son entreprise dans l’agrandissement de ce ravin. Il affirme que le caniveau existait avant le début des travaux. Mais il a assuré que les techniciens de son entreprise travaillaient pour éviter la détérioration de la route entre Tshilundu et Mbuji-Mayi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner