Nord-Kivu : tension à Masisi après des affrontements entre FARDC et APCLS

Nyabiondo centre dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

La tension reste perceptible à Masisi malgré le retour d’un semblant de calme après les affrontements qui ont opposé samedi 18 janvier à des combattants de la coalition APCLS-Nyatura à Ngingwe, Bushoha et Kyekire, dans le groupement Bashali Mokoto, à 6 Km à l’ouest de la cité de Kitshanga, dans ce territoire du Nord-Kivu. Les Forces armées de la RDC ont tenté, sans succès, de déloger ces combattants de ces localités, où ils seraient entrain de se réorganiser après avoir fui le centre de regroupement de Bweremana, 45 km à l’ouest de Goma.

Les affrontements ont duré toute la journée entre les deux forces, occasionnant le déplacement des populations de ces villages vers Kitshanga, et d’autres encore jusque Goma, la capitale provinciale.

A Kitshanga, les déplacés ont été reçus dans des familles d’accueil.

Des sources locales rapportent la mort de quatre combattants de la coalition durant ces combats. Quatre militaires ont aussi été blessés.

Lundi, les combattants APCLS avaient renforcé leurs positions à Kirumba, Butare et Kahira, toujours autour de la cité de Kitshanga.

Dans la cité même, les populations n’ont pas pu accéder à leurs champs à cause de l’insécurité occasionnée par la présence de groupes armées dans les environs.

Toutes nos tentatives pour joindre les responsables militaires à ce sujet n’ont pas abouti.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Le Potentiel : «Importantes tensions ressenties à Kitshanga-Centre»

Nord-Kivu: un officier de la police tué et 7 maisons cambriolées à Kitshanga

Nord-Kivu : des déplacés retournent dans leurs localités à Kalembe, Kitshanga et Pinga

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner