Mbuji-Mayi: explosion du dépôt d'armement, 2 morts

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées, vendredi 24 janvier, au cours de l’explosion déclarée au dépôt d’armement de la 5è région militaire, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Des témoins indiquent que cette déflagration a également causé plusieurs autres dégâts matériels notamment la destruction des maisons. Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji, attribue cette explosion à la foudre qui est tombée pendant que la pluie s’abattait à Mbuji-Mayi.

«Des obus sont tombés çà et là, causant des pertes en vies humaines. On en dénombre jusque-là deux et plusieurs cas des blessés dont une vingtaine est hospitalisée et prise en charge par le gouvernement provincial. Quelques maisons ont été aussi détruites», a affirmé Alphonse Ngoy Kasanji.

Le gouverneur a par ailleurs indiqué que le bilan exhaustif de cette explosion sera connu, après la ronde des forces de l’ordre à travers la ville.

Cette catastrophe était accompagnée des détonations qui ont créé une panique au marché Bakwadianga et sur toute la ville de Mbuji-Mayi.

Des sources concordantes indiquent que le mur d’une église locale a été touché et les écoles ont libéré les élèves qui suivaient les cours.

Selon les mêmes sources, de nombreux enfants se sont égarés du toit paternel, 48 détenus de la prison de Lufalanga, située non loin du dépôt d’armement incendié, ont tous pris fuite.

De leur côté, les autorités de la 5è région militaire ne se sont pas encore prononcées sur les causes et les dégâts causés par cette déflagration.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner