Mbuji-Mayi: le bilan de l’explosion du dépôt d’armes s’alourdit, 21 morts

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Le bilan de l’explosion du dépôt d’armes du camp militaire Nyonolo, à Mbuji-Mayi s’est alourdi. Il s’établit actuellement à 21 personnes tuées et une cinquantaine d’autres blessées. Ce nouveau bilan a été annoncé par le ministre de la Défense, Alexandre Luba, qui est arrivé ce samedi dans la capitale provinciale du Kasaï-Oriental en compagnie de son homologue de la Santé.

Accompagné des techniciens de l’unité de l’armée chargée des interventions en cas de catastrophe, les deux ministres ont visité le camp Nyonolo. C’est au cours de cette visite que deux nouveaux corps ont été découverts.

« Nous avons dénombré 21 décès dont 2 ont été découverts pendant que nous visitions le camp. En ce qui concerne les blessés, ce que nous avons pu dénombrer au niveau de l’hôpital, il y en a à peu près une cinquantaine », a déclaré le ministre de la Défense.

Il a affirmé que le gouvernement s’engageait à prendre en charge les frais de funérailles et à porter assistance aux personnes sinistrées.

La délégation a remis des kits chirurgicaux au gouvernement provincial pour faciliter les soins des  blessés soignés dans les hôpitaux de la ville.

Alexandre Luba a indiqué que trois blessés seront transférés ce dimanche à Kinshasa pour des soins appropriés.

Il a également annoncé avoir institué une commission d’enquête pour connaître les causes de cette catastrophe.

Selon le gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji, cette explosion a été causée par une foudre qui est tombée pendant que la pluie s’abattait à Mbuji-Mayi. La déflagration a causé plusieurs dégâts matériels notamment la destruction des maisons.

Désolation de la Monusco

Dans un communiqué publié ce samedi, le chef de la Monusco a exprimé sa tristesse après ce drame.

« Je suis très attristé par la perte de vies humaines et les destructions causées par l’explosion et mes condoléances vont aux familles qui ont perdu des êtres chers », a déclaré Martin Kobler.

Le chef de la mission onusienne indique avoir demandé au bureau de la Monusco à Mbuji-Mayi «d’aider et de soutenir les autorités locales à faire face à cette situation ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (170)
Ebola (62)
FARDC (52)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (26)
Corruption (25)
UDPS (25)
Sécurité (20)
Butembo (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (19)