Katanga : le poisson se fait rare à Bukama suite à la fermeture de la pêche

Pêcheur sur le fleuve Congo au niveau de Maluku, Kinshasa, 2006.

Le poisson est devenu rare depuis une semaine sur les marchés de Bukama, à plus de 160 Km au sud de Kamina, dans le Katanga. Selon les sources locales, c’est la conséquence de la fermeture de la pêche dans les lacs et rivières de cette province. Le gouvernement provincial a pris cette décision en décembre dernier pour favoriser la reproduction des poissons. La société civile s’inquiète des conséquences de cette fermeture sur la population de cette cité riveraine, qui vit en majorité de la pèche.

Depuis la fermeture de la pêche à Bukama, 15 pêcheurs ont été arrêtés pour avoir violé cette décision.

Selon le responsable de l’association des pécheurs de Bukama, Dieudonné Mbayo, ces derniers éprouvent d’énormes difficultés à assurer leur survie depuis la fermeture de la pêche.

Son organisation compte plus de 126 000 personnes qui dépendent essentiellement de cette activité, et qui ont désormais du mal à nourrir leurs familles, à scolariser leurs enfants et à leur assurer un accès aux soins médicaux.

Faute de mieux, Dieudonné Mbayo encourage ses collègues à trouver d’autres activités pour nourrir leurs familles.

De son côté, le président de la Société civile de Bukama, Mattieu Lunda Ngandu, reconnait que la rareté du poisson ralentit également d’autres secteurs économiques.

Il encourage cependant les pécheurs à s’adonner, entre autres, à la pisciculture pour alimenter la population en poisson pendant la fermeture de pêche.

Quant au chef de la cité de Bukama, Mande Katokole, il invite ses administrés à se plier à cette décision qui concerne toute la province.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga : non respect de la mesure de fermeture de pêche à Bukama

Bukama: renforcement de la lutte contre la pêche clandestine

RDC: une ONG dénonce la disparition d’une trentaine d’espèces de poissons dans le lac Albert

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner