Sud-Kivu: les détenus de la prison centrale de Kamituga manquent de nourriture

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Les prisonniers de la prison centrale de Kamituga, dans le territoire de Mwenga (Sud-Kivu), sont au bord de la révolte, selon plusieurs sources. Ils n’ont pas à manger et ne reçoivent pas de soins médicaux. Leurs parents doivent payer de l’argent aux gardiens pour leur faire parvenir la nourriture. Le directeur de cette prison reconnaît cette situation et demande l’assistance du ministère provincial de la Justice. Mais il dément les allégations des menaces de révolte des prisonniers.

Selon un activiste des droits de l’homme de Kamituga, les 53 prisonniers de cette maison carcérale vivent dans des conditions déplorables.

Outre le fait que certains ont été arrêtés de façon arbitraire, déplore-t-il, les prisonniers ne sont pas nourris, ni soignés.

Avant de leur faire parvenir la nourriture apportée par leurs familles, les policiers et militaires commis à leur garde exigent d’être payés 1000 francs congolais (1,1 dollars américains).

Le directeur de cette prison dit avoir lancé un appel au ministère provincial de la Justice pour la création d’une cantine.

De son côté, la ministre provinciale de la Justice affirme n’avoir encore reçu aucune requête dans ce sens. Mais elle suggère la création d’activités créatrices de revenus, comme la fabrication de savon ou de bloc en ciment ou la coupe et couture, à l’instar de ce qui se fait à la prison centrale de Bukavu. L’argent généré par ces activités servirait à subvenir aux besoins des prisonniers.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Que faire pour améliorer les conditions carcérales en RDC?

Equateur : les conditions de détention des prisonniers sont déplorables dans certaines prisons

RDC: la vice-ministre de la Justice déplore le détournement de fonds d’entretien de la prison de Mbandaka

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner