Katanga : des miliciens Bakata Katanga attaquent les villages de Tutente et Katendezi

Les Maï-Maï Bakata Katanga, ce samedi 23 mars, aux installations de la Monusco à Lubumbashi/Ph. radio Okapi.

Des miliciens Maï-Maï Bakata Katanga ont attaqué les villages de Tutente et Katendezi dans le groupement Kasongo Mwana (Katanga) dans la nuit de mardi à mercredi 12 février. Selon des sources locales, les assaillants ont incendié plusieurs maisons, obligeant des milliers de personnes à trouver refuge à Katendezi.

Ces miliciens étaient  munis d’armes blanches et des armes à feu de marque AK 47, indiquent des sources officielles à Kilwa.

A en croire ces sources, les assaillants recherchaient le chef du groupement  Kasongo Mwana mais ce dernier a réussi à s’enfuir.

Pour le chef de poste de Kilwa, les Bakata Katanga reprochent à ce chef du groupement d’avoir fourni à l’armée régulière des informations à leur sujet.

Faute d’avoir trouvé la personne recherchée, ils s’en sont pris au chef de village de Tutente qu’ils ont kidnappé.

Le chef de poste de Kilwa annonce que des dispositions sécuritaires ont été prises. Une équipe d’éléments de la force terrestre et  navale aurait été déployée dans ce secteur.

Les miliciens indépendantistes Bakata Katanga [Couper le Katanga (du reste du Congo)] ont incendié 66 villages durant les cinq derniers mois dans le triangle formé par les territoires de Mitwaba, Manono, Pweto, ainsi que dans le territoire de MalembaNkulu, dans la province du Katanga.

Fin janvier dernier, ils ont incendié environ 600 maisons dans une vingtaine de localités du territoire de Pweto.

Le gouvernement de la RDC promet une réponse plus rigoureuse aux exactions de ces rebelles alors que la Mission de l’Onu pour la stabilisation en RDC (Monusco) envisage de renforcer sa présence dans la province pour protéger les populations civiles.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner