Bas-Congo: les autorités provinciales appelées à traquer les Kuluna

Présentation des gangsters« Kulunas » par la PNC le 02/12/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Nouvelle société civile du Bas-Congo appelle les autorités provinciales à prendre des mesures contre gangsters communément appelés «Kuluna », à Matadi, Boma et Tshela. Le coordonateur de cette organisation citoyenne, Simon Nsilulu, a lancé son appel lundi 17 février au cours d’un échange avec la presse locale sur la situation sécuritaire au Bas-Congo.

«Que le gouvernement provincial appuie les autorités urbaines et rurales de façon qu’elles aient des moyens de traquer tous ces bandits et les mettre hors d’état de nuire. Que le maire de Matadi appelle la population à la vigilance», a imploré Simon Nsilulu.

Il a également demandé aux autorités de revoir à la hausse les effectifs de la police dans la province du Bas-Congo.

Les Kulunas ont récemment coupé la main d’une femme, s’est-il plaint.

“Que les autorités nationales puissent rendre la police plus professionnelle et lui doter des effectifs conséquents », a plaidé Simon Nsilulu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Matadi: les autorités alertent la population sur l’arrivée des kulunas venus de Kinshasa

Bas-Congo : lutte contre le banditisme à Matadi

Traque des «Kulunas»: des ambassadeurs appellent au respect de droits humains

Opération «Likofi» : le ministre de l’Intérieur s’explique sur les allégations d’exécutions

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner