Province Orientale: échange de tirs entre deux unités de l’armée à Mambasa

Affiche de l’Hotel de ville de Kinshasa encensant les FARDC pour avoir écrasé le M23

Deux unités de l’armée se sont tirées dessus mardi 18 février dans la cité de Mambasa, à environ 180 km au sud-ouest de Bunia, en Ituri (Province Orientale). Selon des sources locales, les militaires basés à Mambasa voulaient contrôler ceux qui revenaient du front, en territoire d’Irumu, et qui se rendaient à Kisangani. Ces derniers, lourdement armés, ont résisté en déclenchant un échange de tirs. Les activités sont restées paralysées tout l’après-midi dans cette cité.

Selon des témoins, autour de 14 heures, des crépitements ont été entendus à Mambasa Centre.

Un groupe de soldats des Forces armées de la RDC (FARDC), venus du Sud d’Irumu et se  rendant à Kisangani, sont tombés sur une position tenue par leurs compagnons d’armes à Mambasa Centre.

Ces derniers ont exigé que les nouveaux venus leur montrent la feuille de route justifiant leur présence en ce lieu.

Les voyageurs n’ayant aucun document de voyage, ont ouvert le feu pour forcer le passage. Une fusillade s’en est suivie.

Un habitant témoigne :

«Il y a des militaires qui ont fui les affrontements entre FARDC et [le chef milicien] Cobra Matata. Alors, arrivé à Mambasa, ils ont trouvé un groupe de militaires postés là qui les ont empêchés de passer. Comme ceux qui venaient étaient lourdement armés, ils ont déclenché des tirs, même à l’arme lourde. »

Cette fusillade a semé la panique dans la cité où toutes les activités ont été suspendues.

L’administrateur du territoire de Mambasa, Nkosi Palamu, affirme que certains militaires venus du front ont été arrêtés tandis que d’autres ont fui.

«Ils ont fui en tirant des coups de balle en forêt, en allant vers Kisangani. Les militaires les ont poursuivi», a-t-il affirmé.

Le calme est revenu depuis dans cette cité, mais la circulation reste encore timide.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner