Equateur: prise en charge difficile des malades à Worobe

Une famille de pygmées dans un centre des Refugiés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

 Le centre de santé de Worobe ne dispose pas de suffisamment des locaux et de matelas. Le personnel soignant, peu nombreux dans ce centre, n’est pas en mesure de soigner tous les malades dans cette contrée. Une situation qui rend difficile la prise en charge médicale des réfugiés centrafricains et des Congolais rapatriés dans cette localité située à 18 km de Zongo. Une délégation mixte de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Agence adventiste d’aide au développement (Adra) a fait ce constat samedi 22 février.

Les réfugiés centrafricains vivent des conditions humanitaires précaires. Selon Valentin Badibanga de l’ONG Adra, certains malades passent la nuit sur des nattes ou au sol à cause de l’insuffisance des matelas.

« La structure sanitaire n’a pas assez de locaux pour prendre en charge les malades. Il y a des médicaments, mais il y a insuffisance du personnel médical. Il y a un seul infirmier titulaire et son adjoint qui est presque inactif », a-t-il constaté.

La localité de Worobe ne disposant pas de camps pour les réfugiés, ces derniers vivent dans des familles d’accueil démunies pour la plupart.

Certains enfants n’arrivent pas s’adapter à la nourriture locale et souffrent de malnutrition.

La mission mixte OMS – Odra se rendra lundi 24 février au camp des réfugiés à Mole, localité située à 35 km de Zongo, afin de se rendre compte de la prise en charge des réfugiés centrafricains, les rapatriés congolais et leurs familles d’accueil.

Lire aussi radiookapi.net :

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner