Rwanda-RDC : les femmes veulent mettre fin au climat de méfiance

Les femmes de la RD Congo célèbrent la journée internationale de la femme ce 8 mars 2011 à Goma. C’était lors du lancement de pont entre les femmes Congolaises et Rwandaises.

Cent vingt femmes rwandaises et congolaises ont pris part samedi 1er mars à une journée de convivialité à Goma au Nord-Kivu. Venues de la capitale du Nord-Kivu et de la cité rwandaise de Gisenyi, elles veulent « dissiper le climat de méfiance qui règne entre les deux pays ». La rencontre a été organisée par les commissions diocésaines Justice et Paix de Goma en RDC et Nyundo à Gisenyi au Rwanda.

Depuis quelques décennies, ont fait remarqué ces femmes, la cohabitation entre les peuples du Rwanda et ceux de la RDC, du Kivu en particulier, est difficile.

Ces femmes ont notamment déploré la xénophobie qui caractérise certains habitants de ces deux pays qui pensent que leur malheur est causé par le voisin.

Pour ramener la confiance entre Rwandais et Congolais, elles ont plaidé pour « un patriotisme responsable ».

« Si on comprend mal le patriotisme, cela nous fait aboutir au tribalisme, à la haine, à la jalousie, à la tuerie aux violences de toutes formes telles les violences sexuelles dont sont victimes les femmes aujourd’hui », affirme Claudine Kafirongo, présidente de la Dynamique femme justice et paix du diocèse de Goma.

Pour  Jeanne D’arcMungwamurinde, de la Commission justice et paix du diocèse de Nyundo à Gisenyi, chaque peuple doit défendre son pays mais en respectant ses voisins.

« Nous avons appris qu’il y a le patriotisme économique, géographique, culturel. Chaque pays a sa culture mais avec le patriotisme, nous devons nous respecter mutuellement », a-t-elle souligné.

Ces femmes ont promis de vulgariser dans leurs familles et milieux de vie cette vision pour rapprocher les peuples de ces deux pays dont les rapports ont été émaillés ces dernières années par des accusations de déstabilisation mutuelle.

Kinshasa a notamment accusé Kigali d’avoir soutenu la rébellion du M23 qui a ébranlé l’Est congolais pendant plus d’une année entre 2012 et 2013. Des militaires rwandais ont notamment été accusés de fournir matériel de guerre et formation à ces rebelles. Le Rwanda de son côté a toujours accusé la RDC d’être complaisante dans la traque des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) présents sur le sol congolais depuis le génocide rwandais de 1994.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)