Nord-Kivu: 9 personnes assassinées en un mois à Sake

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Neuf cas d’assassinats ont été enregistrés en un mois dans la localité de Sake, située à 27 km à l’Ouest de Goma (Nord-Kivu). Le président de la société civile de Sake, Wete Mwami Yenga Yenga qui livre cette information ignore encore les auteurs de ces actes ignobles et appelle les habitants à dénoncer toute présence suspecte dans leurs milieux. Selon la même source, un opérateur économique a été abattu mardi à Kasengesi, à 20 km à l’Ouest de Goma, sur la route Goma-Sake (Nord-Kivu).

Wete Mwami Yenga Yenga a indiqué qu’un journaliste de la Radio communautaire Mufira et son ami ont été abattus, lundi dernier, à 1 Km au Nord de Sake.

Des sources administratives évoquent également le meurtre, il y a une semaine, d’un étudiant de l’Université de Goma, à Muranga par des hommes armés non identifiés.

Il y a deux semaines, selon les mêmes sources, cinq personnes ont été assassinées dont trois sur la route Sake-Kitchanga.

Pour mettre fin à cette situation d’insécurité, Wete Mwami Yenga Yenga a appelé au renforcement des patrouilles mixtes FARDC- Police-Monusco. Le chef de poste d’encadrement administratif de Sake confirme ces assassinats. La police a ouvert des enquêtes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner