Province Orientale : le désarmement civil volontaire étendu à trois autres districts

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La campagne de désarmement civil volontaire lancé il y a une dizaine de jours en Ituri a été étendue samedi 15 mars aux districts du Haut-Uélé, du Bas-Uélé et de la Tshopo. Les habitants de ces territoires sont invités à rendre volontairement les armes qu’ils détiennent pour y consolider la sécurité et la paix.

« Nous voulons la paix, le calme pour assurer le développement de la Province Orientale parce que sans paix, on ne peut pas avoir de développement », a déclaré le gouverneur de la Province Orientale, Jean Bamanisa Saidi qui a lancé cette campagne pour les trois districts.

Il a expliqué que les personnes détenant les armes n’ont pas vu leurs conditions de vie s’améliorer grâce à leurs activités.

« Leur situation d’aujourd’hui n’est pas meilleure  que celle d’avant. Donc, il n’y a pas grand-chose à gagner avec les armes que de détruire nos forêts, de violenter femmes et enfants dans des villages et même des centres urbains », a fait savoir le gouverneur.

Le ministre provincial de l’Intérieur de la Province Orientale est chargé d’organiser et d’exécuter cette opération qui va durer trois mois.

Les personnes qui remettent leurs armes reçoivent des motos, des vélos et des moulins à grains pour se lancer dans des nouvelles activités génératrices de revenus.

Lors du lancement de cette opération en Ituri, le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, avait demandé aux habitants de ce district de saisir cette opportunité pour gagner désormais leur vie en excluant tout acte de violence.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner