Kinshasa: trois accidents de circulation des bus Transco en 5 jours

Bus de la compagnie Transco conduit par une femme le 29/07/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Les bus de la société Transport au Congo (Transco) ont enregistré trois accidents de circulation en cinq jours sur les routes de Kinshasa sans faire de pertes en vies humaines. Selon les témoins, deux de ces trois accidents ont été provoqués par les chauffeurs des bus Transco qu’ils accusent notamment de mauvaise conduite. Lundi 17 mars, un conducteur du bus Transco a heurté un camion transportant des fers à béton au niveau de la 13è rue Limete. Le bus de Transco a été endommagé à l’avant, selon des témoins. Un autre bus de cette compagnie est entré en collision, mardi 18 mars, avec un bus de marque Mercedes 207 sur la route Matadi à la hauteur du Camp Badiadingi, commune de Mont-Ngafula.

Cette fois-là, les témoins ont accusé le chauffeur de la Mercedes 207 d’avoir provoqué cet accident de circulation pour avoir tenté un mauvais dépassement.

Un autre accident impliquant un bus Transco est survenu samedi 8 mars dans la commune de Bandalungwa. Le conducteur avait mal négocié un virage. Le bus s’est fait cogner par derrière par une voiture de marque Toyota.

La montée de cas d’accidents de bus Transco inquiète les Kinois qui craignent de voir ces bus d’une entreprise publique disparaitre de la circulation à l’instar d’autres entreprises publiques qui ont évolué dans ce secteur (Sotraz, Tranzam, City-Train, Stuc…) au moment où l’offre dans le secteur de transport en commun est moins significative que la demande.

Le charroi automobile de Transco et New Restranskin, deux entreprises publiques de transport en commun opérant à Kinshasa, représente quelques cinq cents bus. La majorité de plus de 8 millions d’habitants de Kinshasa voyagent dans les voitures et bus appartenant à des privés. Kinshasa ne dispose que d’une seule ligne de train opérationnelle qui relie les habitants de l’est de la capitale au centre d’affaires de Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner